mercredi 16 mai 2007

2 - Boxe : «Pygmachia» (Pugilat), «Barenuckle» (Boxe à poing nus), «Boxe anglaise professionnelle», «Boxe anglaise amateur».

En ne conservant que ceux ayant un minimum de dix années de règne (pour ne pas alourdir la présentation), il ne reste plus que treize champions, antiques ou modernes, parmi les meilleurs boxeurs de tous les temps.

Classement - Athlètes - Titres de référence - durée du règne
1 - Tisandros de Naxos en Sicile - 4 fois olympionique et 4 fois pythionique - 16 ans environ
2 - Felix Savon-Fabre de Cuba - 3 fois champion olympique, 1 fois champion du monde «juniors» amateur, 6 fois champion du monde amateur et 4 fois vainqueur de la coupe du monde - 14 ans

3 ex aequo - Glaukos de Karystos - 1 fois olympionique et 2 ou plutôt 3 fois pythionique
mais un cumul de 16 à 18 titres isthmiques et néméens - 13 ans environ
3 ex aequo - Tom Cribb d’Angleterre - « champion du monde » 1809-1822 - 13 années
5 ex aequo - Cassius Clay alias Mohamed Ali des Etats-Unis - 1 fois champion olympique et 3 fois champion du monde «poids lourds» 1964-67 ; 1974-78 et 1978-79 - 12 ans environ
5 ex aequo - Teofilo Stevenson de Cuba - 3 fois champion olympique et 3 fois champion du monde amateur - 12 ans environ
5 ex aequo - Euthymos de Locres Epyzéphyriennes - 3 fois olympionique - 12 ans environ
5 ex aequo - Joe Louis des Etats-Unis - champion du monde «poids lourds» 1937-1949 - 12 ans
5 ex aequo - Jack Broughton d’Angleterre - «champion du monde» 1738-1750 - 12 années
10 ex æquo - Lennox Lewis du Canada puis d’Angleterre - 1 fois champion du monde «juniors» chez les amateurs et 1 fois champion olympique ; 3 fois champion du monde «poids lourds» chez les professionnels 1992-94 ; 1997-2001 et 2001-04 - 11 ans environ
10 ex æquo - James Figg d’Angleterre - «champion du monde» 1719-1730 - 11 années
12 ex æquo - John L. Sullivan des Etats-Unis d’Amérique - «champion du monde» 1882-1892 - 10 années
12 ex æquo - Jack Slack d’Irlande - « champion du monde » 1750-1760 - 10 années

Felix Savon-Fabre aurait pu régner 16 années sur la Boxe amateur « si » Cuba n’avait pas boycotté les Jeux Olympiques de 1988 et les finales des championnats du monde 1999.
Mohamed Ali aurait pu règner 16 années sur la Boxe amateur puis professionnelle « si » la justice de son pays ne l’avait pas destitué de son titre entre 1968 et 1971.
Avec des « si » …
Ce qui est sûr, c’est que Tisandros de Naxos, lui, l’a fait. Il a régné 16 années, comme l’attestent ses 4 titres olympiques et ses 4 titres pythiques.

Pour mieux se réprésenter physiquement ce champion antique, on peut estimer sa taille et son poids en effectuant la moyenne des gabarits connus des autres champions présents dans ce classement :

- Felix Savon-Fabre 1m94 ou 1m98 pour 91 kg
- Cassius Clay alias Mohamed Ali 1m91 pour 81 à 100 kg
- Glaukos de Karystos 2m15 ???
- Tom Cribb 1m77 pour 90 kg
- Teofilo Stevenson 1m92 pour 93 kg
- Joe Louis 1m86 pour 90 kg
- Jack Broughton 1m80 pour 89 kg
- Lennox Lewis 1m96 pour 106 à 114 kg
- James Figg 1m83 pour 84 kg
- John L. Sullivan 1m78 pour 86 kg
- Jack Slack 1m75 pour 92 kg

On obtient ainsi 1m88 pour 92 kg environ.

Sur sa morphologie, il est également écrit que Tisandros se fortifiait les bras en nageant autour des rivages de son île (la Sicile). On peut donc chercher parmi les nageurs contemporains ou les kick-boxeurs d’un gabarit avoisinnant pour imaginer la silhouette du meilleur pugiliste de tous les temps.


Tisandros de Naxos en Sicile devait ressembler à : Geoff Huegill (Australie) ; 1m88, 92 kg
3 fois champion du monde ; spécialiste du 50m et 100m papillon


Et pour se faire une meilleure idée encore de Tisandros de Naxos, voici le meilleur combattant actuel (spécialiste des percussions) au physique similaire :


Chuck Liddell (Etats-Unis) : 1m88, 93 kg - champion de l’UFC des « moins de 93 kg » depuis 2005 - à l’origine spécialiste de Kempo Karaté et Kick-Boxing, désormais champion des « arts martiaux mixtes » (bien que les frappes restent sa spécialité)

3 commentaires:

Jeronimo a dit…

Compte tenu de ses seuls trois titres olympiques connus, la domination d'Euthymos de Locres sur le pugilat était estimée à 12 +/- 3 années.

Mais si on accepte l'analogie entre sa carrière ("romancée") et celle de Mohamed Ali, telle qu'on peut la lire en commentaire de l'article suivant
http://le-meilleur-de-tous-les-temps.blogspot.com/2007/07/2-en-pugilat.html
l'estimation se précise et devient 10 +/- 1 années.

Certes il demeure parmi les meilleurs pugilistes de tous les temps mais plus à égalité avec Teofilo Stevenson, Joe Louis ou Jack Broughton (crédités de 12 années). Il rétrograde derrière Lennox Lewis et James Figg (crédités de 11 années) pour se retrouver 11ème exaequo avec John L. Sullivan et Jack Slack (crédités de 10 années).

Jeronimo a dit…

L'estimation du gabarit de Tisandros de Naxos repose sur la moyenne des gabarits des meilleurs pugilistes de tous les temps.
En précisant les gabarits de Felix Savon-Fabre, de Cassius Clay et surtout de Glaukos de Karystos (dont seule la taille était connue), on va pouvoir proposer mieux que 1m88 pour 92kg.

- Felix Savon-Fabre 1m98 pour 91 kg
- Cassius Clay alias Mohamed Ali 1m90, de 81kg chez les amateurs à 98kg de moyenne en tant que champion professionnel (3 conquêtes à 95kg, 98kg et 100kg)
- Glaukos de Karystos 2m15 pour 130kg d'après le tableau des morphotypes
- Tom Cribb 1m77 pour 90 kg
- Teofilo Stevenson 1m92 pour 93kg
- Joe Louis 1m86 pour 92kg de moyenne en tant que champion
- Jack Broughton 1m80 pour 89 kg
- Lennox Lewis 1m96 pour 106 à 114kg
- James Figg 1m83 pour 84kg
- John L. Sullivan 1m78 pour 86kg
- Jack Slack 1m75 pour 92kg

On obtient ainsi 1m88 pour 95,5kg environ.

Jeronimo a dit…

Quand on fait la moyenne des vainqueurs olympiques chez les lourds et les super-lourds (successivement +72kg, +81kg puis +91kg) de 1904 à 2008, on obtient le gabarit moyen suivant : 1m89 pour 95kg.
Tout concorde.