mardi 1 mai 2007

Gabarit du champion

Milon de Crotone était un symbole de force à une époque où la notion de « catégorie de poids » n’existait pas. Plus on était grand et surtout lourd, meilleur on devait être en lutte. D’ailleurs, Milon de Crotone était aussi célèbre pour son appétit et ses exploits de force pure que pour ses succès en lutte olympique.
Cet aspect de sa biographie permet de mieux appréhender son apparence physique. Il devait être :
- largement plus grand que ses contemporains (sans pour autant être un « géant » dépassant la barre des 2m puisque d’autres athlètes tels que Poulydamas et Glaukos étaient cités comme dépassant Milon)
- mais surtout, beaucoup plus lourd, tel les sumotoris suralimentés, puisque Milon lui-même recommandait un régime à base de viande qu’on appellerait aujourd’hui hyper-protéiné.

On peut le comparer aux meilleurs lutteurs, sumotoris, haltérophiles ou compétiteurs des concours intitulés « L’homme le plus fort du monde » tels qu’ils existent aujourd’hui.

Le meilleur lutteur du XXème siècle fut Aleksander Karelin. Un colosse dès sa naissance puisqu’il approchait les 7 kg. Adulte, haut de 1m91, il pesait 130 kg « sec », c’est-à-dire en ayant perdu presque toute graisse superflue, car la lutte olympique moderne a voulu privilégier le dynamisme en interdisant les gabarits misant trop sur l’inertie.

A l’image de ce lutteur, on retrouve les meilleurs concurrents de « L’homme le plus fort du monde », alliant force pure et dynamisme (selon les épreuves) ; à savoir les triples ou quadruples vainqueurs :
- Bill Kazmaier (3 fois vainqueur, en 1980, 81 et 82, mesurant 1m90 pour 145 à 159 kg ; par ailleurs joueur de football US et catcheur)
- Jon Pall Sigmarsson (4 fois vainqueur, en 1984, 86, 88 et 90, mesurant 1m90 pour 133 kg ; par ailleurs pratiquant de Glima, la lutte traditionnelle islandaise)
- Magnus Ver Magnusson (4 fois vainqueur, en 1991, 94, 95 et 96, mesurant 1m87 pour 130 kg)
- Marius Pudzianowski (3 fois vainqueur, en 2002, 2003, 2005 ; 1m86, 132 kg ; par ailleurs Kyokushin karatéka ceinture noire 4ème dan et boxeur)

Malgré l’excédent de poids que certains déclareraient inesthétique, on peut intégrer à cette liste le meilleur haltérophile du XXème siècle : Vassily Alexeyev (1m86, 160 kg) auteur de plus de 80 records du monde et double champion olympique des super-lourds (1972 et 1976).


Vassily Alexeyev

Enfin, chez les sumotoris, le meilleur fut probablement Torikishi Raiden (1m97, 169 kg), l'élève de Tanikaze, qui remporta 28 bashos (« tournois de l’empereur ») à une époque où il n’en était organisé que deux par an.

Estimation :
en calculant la moyenne de la taille et du poids :
- du meilleur sumotori (Raiden) : 1m97 pour 169 kg
- de la moyenne des meilleurs « hommes forts » : 1m88 pour 137 kg
- du meilleur haltérophile (Alexeev) : 1m86 pour 160 kg
- et du meilleur lutteur (Karelin) : 1m91 pour 130 kg
… on arrive à 1m91 pour 149 kg.

Sachant que le règne de Milon de Crotone s’est étendu sur 28 années, considérant qu’il a dû grossir à la vitesse de 1kg/an (c’est un rythme qu’on retrouve chez nombre de poids lourds, en boxe notamment), il devait peser 130 kg au début de son règne et 160 kg vers la fin.


Bill Kazmaier (à gauche, avec son rival Jon Pall Sigmarsson), «l’homme le plus fort du monde» aux début des années 1980 possède le physique que devait avoir Milon, prêtre d’Hera et se prenant parfois pour Herakles (Hercule) lui-même.


Bill Kazmaier et la statue de l’Hercule Farnese

12 commentaires:

Jeronimo a dit…

Dans le livre "Nutrition et performances sportives" de William McArdle, Frank I. Katch, Victor L. Katch, Nathalie , il est ecrit en page 7 :
"Parmi les premiers paidotribes illustres, on peut citer Iccus de Tarente qui remporta le pentathlon lors d'une des premieres olympiades, Melesias qui entraina 30 champions de lutte et le paidotribe et philosophe Pythagore de Crotone [en fait de Samos] qui recommandait un regime carne aux sportifs. Le plus celebre recit antique sur la consommation d'aliments par un sportif relate que Milon de Crotone, cinq fois champion olympique de lutte [chez les adultes, sans compter une 6eme victoire chez les enfants] (532-516 av. JC) aurai absorbe quotidiennement 9kg de pain, 9kg de viande et 8,5 litres de vin (soit pres de 238500 kJ ou 56786 kcal par jour !)

Jeronimo a dit…

D'apres le livre "Shared care for diabetes" De Wendy Gatling, Ronald Hill, Michael Kirby, page 8 :
"Les lutteurs de sumo japonais consomment 4500-6500 kcal/jour.

Jeronimo a dit…

D'apres le site http://www.sumofr.net/ , l'estimation de 4500-6500 kcal par jour est en-dessous de la realite.

Extraits :
"L’alimentation au quotidien, est, pour un lutteur, non seulement une étape difficile, mais sans doute la plus importante, qu’il ait ou non une facilité à prendre du poids.
Le menu type du lutteur est le « Chanko Nabe » ; il s’agit de différents plats composés autour d’une énorme marmite, qui, elle, constitue le plat principal."

"En moyenne, un rikishi consomme entre 8.000 et 10.000 kcal par jour ( cela correspond à avaler , dans une journée, une vingtaine de gros hamburgers !)"

Jeronimo a dit…

Sachant qu'un homme adulte consomme autour de 2500 kcal/j, et qu'un sumotori double ou quadruple cette alimentation, il faut prendre le recit antique sur Milon de Crotone soit comme une exageration, soit comme une performance "record".

Un homme habitue a manger 10000 kcal/j pourrait peut-etre atteindre 56000 kcal sur une journee.

Jeronimo a dit…

La journée alimentaire type d’un lutteur de sumo

L’entrainement du rikishi, le keiko, commence dès l’aube (et à jeun), à partir de cinq heures, pour se terminer vers onze heures.

A ce début de journée succède une période « hygiénique » ( le passage chez le « tokoyama », c’est-à-dire le coiffeur, le bain..etc), ainsi que la préparation, pour les apprentis, du chanko-nabe.
A ce moment là, le lutteur n’a toujours rien consommé de la journée.

Le premier Chanko est donc servi vers les midi, le service s’effectuant de manière hiérarchique ( les titulaires mangent en premier, les non gradés se contentant ensuite des restes).

Ce premier repas est suivi d’une sieste jusqu’au milieu de l’après-midi. Cette méthode permet de faire circuler lentement la nourriture dans leur organisme, et par la même, de prendre du poids et du gras.

Le second repas suit la même démarche. Pris le soir, vers 19-21 heures, il précède la nuit de sommeil, et favorise également la prise de poids.

En moyenne, un rikishi consomme entre 8.000 et 10.000 kcalories par jour ( cela correspond à avaler , dans une journée, une vingtaine de gros hamburgers !)

Cependant, ce système de deux repas par jour, ne suffit pas pour tous les lutteurs.

Il convient de distinguer rapidement les trois types de métabolismes dominant chez l’être humain : l’ectomorphe , le mésomorphe, et l’endomorphe : c’est ce dernier type qui nous intéresse, car le lutteur sumô présente toutes les caractéristiques de l’endomorphe :

· visage arrondi
· ossature épaisse
. tendance à la rondeur et à la prise de tissu adipeux
· digestion lente (qui aide à la prise de poids)
· rythme cardiaque lent au repos.
· tempérament lymphatique, calme, à l’activité lente.
· prédisposition à prendre de la force.

Ainsi , pour le lutteur endomorphe type, ce régime est parfaitement adapté ; Il est à noter que des rikishis tels Konishiki ou Kotonowaka, ne consomment (ou consommaient), qu’un seul repas par jour (en général le soir).

Quid les autres types ? Pour l’ectomorphe (tendance à être maigre), et le mésomorphe (tendance à être musclé), on arrive à des mesures extrèmes, à savoir plus de cinq repas par jour, la surconsommation de fast-food et de sodas, et pour un résultat qui est souvent loin de leurs attentes.

Un nombre important de rikishis haut-gradés rentrent dans cette catégorie ecto-mésomorphes, donc il n’y a pas de fatalité ( Asashoryu, Takamisakari, Kaiho, Aminishiki, Hayateumi..etc)

Jeronimo a dit…

Sur la preparation du chanko nabe et la recette du chanko nabe, consulter :

http://www.sumofr.net/rubriques/alimprepar.htm

http://www.sumofr.net/rubriques/alimrecette.htm

Jeronimo a dit…

Complements d'information

Definition
L'unité employée en nutrition est la kilocalorie (1 kcal = 1000 calories) ou le kilojoule (kJ) sachant que 1 kJ = 4,18 kcal. Le kilojoule est l'unité de mesure internationale mais dans le langage courrant on parle toujours de calories. Une calorie se définit comme la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d'un litre d'eau de 14,5 C à 15,5 C.

Besoins
Une alimentation équilibrée doit nous maintenir à notre poids idéal. Nos besoins caloriques doivent couvrir nos dépenses de base et celles liées à l'activité physique.

Quelques exemples de besoins caloriques journaliers d'après H. DUPIN* en kcalories:
Apports nutritionnels conseillés (kcal par jour)
Adolescent de 13 à 19 ans 2680
Adolescente de 13 à 19 ans 2140
Adulte homme d'activité moyenne 2700
Adulte femme d'activité moyenne 2000
Femme enceinte 2150 à 2250
Femme allaitante 2500

Cependant, ces besoins sont variables d'un individu à un autre selon l'âge, la taille, le poids, la masse musculaire, l'ossature, l'activité physique,... et selon le propre métabolisme de base de chacun.

* Notre activité étant de plus en plus sédentaire, ces valeurs restent dans beaucoup de cas surestimées.

http://lediet.pourelles.orange.fr/dictionnaire/calories.html

Jeronimo a dit…

Regime hypocalorique, source de longevite ?
Lire l'article :
http://lia.tinyturtle.free.fr/modules/smartsection/item.php?itemid=104

Jeronimo a dit…

A l'inverse, il existe des records du monde d'"hyperphagie" qui consistent a avaler le plus rapidement possible une grosse quantite de nourriture.

http://www.listafterlist.com/tabid/57/listid/7736/Food++Dining/Eating+Contest+Records+from+Common+to+Bizarre.aspx

Mais ce sont des records de vitesse, generalement en moins de 15 minutes.
Il reste alors la question : quelle pourrait etre la performance maximum sur une journee ?
Est-il possible d'ingerer 56 ou 57000 kcal/j ?

Jeronimo a dit…

Il existe meme une federation internationale ! "International Federation Of Competitive Eating" : http://www.ifoce.com/

... et la liste des records du monde officiels se trouve a l'adresse suivante : http://www.ifoce.com/records.php

Jeronimo a dit…

La question "Combien de kcalories pouvez-vous manger en un jour ?" a deja ete posee sur internet : http://ask.metafilter.com/70168/How-many-calories-can-you-eat-in-a-day

Certains obeses hospitalises a la Brookhaven Clinic de New York auraient atteint 25-30000 kcal/j !

Avec de telles quantites mangees quotidiennement par certains obeses contemporains, on peut supposer qu'un lutteur colossal comme Milon de Crotone (1m90, 150 kg), probablement habitue a ingerer 8-10000 kcal/j comme tout sumotori, pourrait avoir atteint 50000 kcal sur une seule journee. Une fois, pour etablir une sorte de record (bien qu'a cette epoque, les records n'aient pas la valeur qu'on leur accorde depuis le XXeme siecle).

Jeronimo a dit…

Hakuho, le 69ème yokozuna de l'Histoire, promu en mai 2007, possède un physique que pourrait avoir eu Milon de Crotone : 1m92, 153kg.

Il est très intéressant de voir à quelle vitesse Hakuho a atteint sa taille et surtout sa masse actuelle.

En 2001, à 16 ans : 1m80, 80kg.
En 2002, à 17 ans : 1m85, 89kg.
En 2003, à 18 ans : 1m87, 101kg.
En 2004, à 19 ans : 1m90, 135kg.
En 2005, à 20 ans : 1m91, 141kg.
En 2006, à 21 ans : 1m92, 148kg.
En 2007, à 22 ans : 1m92, 152kg.
En 2008, à 23 ans : 1m92, 153kg.
En 2009, à 24 ans : 1m92, 153kg (stabilisé ?).